Maillot dortmund bellingham

L’attaquant international allemand récidive quinze minutes plus tard et le champion de Bundesliga mène 2 à 0 à la pause, un score laissant des regrets aux Lyonnais. Le Yokohama F. Marinos arbore trois étoiles pour ses trois titres de champion de la J. League. Champion d’Angleterre en 1978-1979, Liverpool est qualifié pour participer à la Coupe des clubs champions la saison suivante pour la troisième fois consécutivement. Concernant le club tchèque, le plus titré sur le plan domestique et deuxième du dernier championnat national (et actuel 92e au classement UEFA), ce sera la troisième double confrontation entre les deux clubs après s’être fait face en poules de Ligue des champions 2004-2005 (deux victoires lyonnaises) et en poules de Ligue Europa 2012-2013 (une victoire lyonnaise et un nul), pour un bilan par conséquent largement en faveur de l’OL jusqu’à présent. Gérant leur match, sans briller, les Munichois inscrivent même un troisième but par l’incontournable Robert Lewandowski, qui marque de la tête son quinzième but de cette édition (devenant le deuxième joueur de l’histoire à atteindre cette barre des 15 buts en une saison de Ligue des champions, après Cristiano Ronaldo), son 24e but en phase à élimination directe.

↑ Seuls les trois premiers du championnat d’Angleterre sont qualifiés directement pour les phases de poule de la Ligue des Champions, le quatrième passe par un tour préliminaire, la cinquième place qualifie le club en Coupe UEFA. Le club se positionne à la 8e place du classement UEFA sur l’année, et remonte au 15e rang du classement sur cinq ans (après être sorti du top 20 six ans auparavant). Ce rang est son pire depuis 23 ans (la saison 1996/97) et met le club hors de la zone de qualification pour l’Europe la saison suivante. Après la défaite en finale de Coupe de la Ligue, la seule possibilité qui restait d’accéder à l’Europe étant de gagner la C1. Statistiquement, la mission semble alors impossible pour l’OL, le seul motif d’espoir résidant dans le fait que le club bavarois a perdu ses quatre dernières demi-finales de Ligue des Champions, n’ayant plus atteint la finale depuis son cinquième et dernier sacre en 2013. Malgré ce statut de grand favori, le début de match est équilibré, le schéma tactique en 3-5-2 reconduit par Rudi Garcia laissant peu d’espaces à l’attaque munichoise et permettant aux Lyonnais d’agir en contre.

Le coup est rude pour le mental des lyonnais, dont le schéma tactique consistait à attendre l’adversaire. Le gardien français réalise huit arrêts pendant la rencontre dont deux arrêts spectaculaires sur des tentatives d’Oleksandr Zinchenko et de Rodri pour un match nul 2-2 à l’Etihad Stadium. Durant la saison 2015-2016, il joue 24 matches du championnat allemand dont 17 titularisations, maillot bayern avec des moyennes de 8,0 points et 4,9 rebonds par match. Pour la première fois, l’OL, 19e au classement UEFA avec 76 points avant ce début de saison (en tenant encore en compte son parcours européen de 2016-2017), s’avance au tirage au sort (prévu le 27 août) avec le meilleur coefficient UEFA des clubs engagés, devant par exemple Naples, le Bayer Leverkusen, le Dinamo Zagreb, la Lazio, Olympiakos, l’AS Monaco, Leicester City, etc. L’ironie du sort est que le tacticien néerlandais était sur le banc du club amstellodamois lors de la demi-finale de Ligue Europa 2016-2017 qui a vu l’OL échouer aux portes de la finale.

Pour la seconde fois de leur histoire, les lyonnais s’inclinent aux portes de la finale de la Ligue des champions, à nouveau contre le Bayern Munich. Après la promotion en 3.Liga, comme les statuts de la ligue ne permettent pas qu’un stade soit occupé par trois clubs, le Grünwalder Stadion étant déjà occupé par le TSV 1860 Munich et l’équipe réserve du Bayern Munich, le club doit trouver un autre stade. 1/2 Bayern Munich 0-3 X Comme en 2010, l’OL échoue à se qualifier pour la première finale de Ligue des champions de son histoire, en s’inclinant à nouveau contre le Bayern Munich. Lors de la compétition, il se démarque en marquant le premier but du tournoi face à la Roumanie (victoire 2-1) puis un doublé lors du quart de finale contre l’Islande durant lequel il est élu homme du match. Il est retenu pour participer à l’Euro 2012 mais ne doit se contenter que de deux apparitions lors du tournoi qui s’achève par la défaite de son équipe contre l’Italie en demi-finale, 2-1. Deux ans plus tard, il est sélectionné en équipe d’Allemagne pour participer à la Coupe du monde 2014. En huitième de finale, il ouvre le score contre l’Algérie lors de la prolongation (victoire 2-1 a.p).